Dragon Ball Z RPG Reborn est un forum RPG, qui vous permettra d'incarner un personnage de l'univers de Dragon Ball Z, ou en créer un de toutes pièces pour vous lancer dans l'aventure.

Partagez
 

 Maintenant on peut commencer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Saiyan

Tamanegi
Je suis
Tamanegi

Masculin Messages : 331
Zénies : 5271
Age : 20
Alignement : : Neutre -1


Données du Personnage
Points Z:
Maintenant on peut commencer... Left_bar_bleue67/100Maintenant on peut commencer... Empty_bar_bleue  (67/100)
Niveau:
Maintenant on peut commencer... Left_bar_bleue89/300Maintenant on peut commencer... Empty_bar_bleue  (89/300)
Inventaire d'Objets ::

Maintenant on peut commencer... Empty
MessageSujet: Maintenant on peut commencer...   Maintenant on peut commencer... Icon_minitimeMer Fév 19, 2014 9:04 am









Maintenant on peut commencer...








Feat. Kamara (PNJ)










Le Saiyan survolait donc la planète bleue de nouveau, donc pour un but qui était apparemment assez banal… Emmener une jeune femme à l’hôpital le plus proche pour la sauver de ses blessures. Il remarqua que le soleil commençait à se décliner à l’horizon… Et dire, qu’il comptait s’endormir pour continuer sa quête le lendemain : C’était raté. Mais il pouvait toujours rester réveillé pour des heures complètes encore… Il pensa finalement au fait qu’il devait absolument se trouver une armure et une combinaison toutes neuves ici, sur Terre bien sûr. Il ne faisait même pas attention à la femme qu’il portait avec son bras gauche, toutefois,  il ne faisait que de se demander si elle était toujours vivante. 
*ça m’apprendra à combattre comme un effréné…*
Il vit donc finalement une ville : Un lieu couvert de bâtiments blancs et assez grands et dont les lumières devenaient de plus en plus distinctes, à chaque kilomètre parcouru.
Il prononça finalement après un long silence :
*Finalement…* Ensuite, il descendit vers l’un des hôpitaux les plus proches, il détruit la fenêtre d’un étage du grand bâtiment et il y entra, pour enfin rencontrer vers un homme au blouson blanc, accompagné de deux infirmières... Ces derniers le regardaient avec des visages pâles, éblouis et quelque peu apeurés… Il sourit légèrement, et il leur parla finalement :
« C’est ici où on soigne les gens ? »
Il croisa les bras après avoir laissé tomber Kamara par terre, et il se tourna pour lancer un coup d’œil au restant de l’étage… Puis il revint vers eux, et il ajouta :
« Apparemment, oui…  Vous savez ce qu’il faut faire alors. »
Les deux infirmières s’exécutèrent sans dire un mot, et elles levèrent le corps de la jeune femme, qu’elles mirent sur un lit libre. Puis l’homme vint à lui, après un très long silence, et il s’adressa à lui difficilement :
« Euh… considérez comme si c’était fait… Mais euh… il sera très probable que vous payiez, non ?! »
Le Saiyan eut assez, il avait entendu le mot « payer » plus d’une fois sur cette satanée planète, en moins d’un jour. Il cria :
« Quoi ?! Encore ?! »
Ce qui fit sursauter tous ceux qui se trouvaient dans la salle…
*Bon, je vais payer cette fois-ci... Dans l'espoir de trouver les Dragon Balls et surtout pas pour sauver une créature inférieure… *
Il sortit un billet de 200 Zénies, et il lui dit :
« C’est suffisant ? »
Dès que le médecin s’apprêtait à lui répondre, l’infirmière vint lui chuchoter quelque chose dans l’oreille et elle repartit.
« Ah d’accord… J’ai la bonne nouvelle qu’elle pourra quitter le lendemain… Et que ses blessures ne sont pas si difficiles à soigner… » 
Le médecin prit la somme et il trouva qu’elle était assez  élevée. D’habitude on lui payait au maximum 80 à 150 Zénies seulement.  
Tamanegi parla donc de nouveau :
« Je passerai la nuit pas loin d’ici, pendant ce temps, gardez bien l’œil sur elle… »
En effet, et comme on pouvait s’en douter, le Saiyan craignait qu’elle prenne la fuite, lors d’une absence possible de sa part. Les lumières s’allumèrent finalement, et le Saiyan décida de quitter… Il sortit par la fenêtre, et il parut sauter mais il se retint dans les airs, et il se mit en position de yoga, pour méditer un peu.
Les passants commencèrent à crier fort, en croyant qu’il tentait de se suicider ou quelque chose du genre, les sons des klaxons s’élevaient de plus en plus, les cris aussi. Bref tout un vacarme, qu’on croyait que c’était la fin du monde. L’homme à l’armure fut irrité, et il ouvrit les yeux puis il visa avec sa main le sol, puis une sorte de boule de Ki violette apparut, puis il la lança rapidement vers les citoyens qui furent tous massacrés. Le vacarme redevint un silence mortel, puis il se remit à méditer après avoir prononcé un :
« Comme ça c’est beaucoup mieux… »
Les infirmières tentèrent de fuir, ainsi que le médecin, mais le Saiyan leur dit sans même se tourner vers eux. 
« Vous aimeriez peut-être subir le même sort de vos confrères en bas ?! Ne serait-ce pas mieux de continuer votre travail gentiment ?»
Ceux-ci revinrent à leurs places et ainsi passa la nuit…
Le lendemain, il était toujours éveillé, mais il commençait à avoir sommeil, très sommeil même. Finalement, il sentit la main de la fille se poser sur son épaule gauche, il cria de douleur, et il lui demanda d’enlever sa main. 
« Ah la la, tu comptes chercher les Dragon Balls dans cet état ? »
Tamanegi fut embarrassé par le comportement de Kamara et il lui répondit :
« Ce n’est pas ton affaire… »
 Puis il lui reparla de nouveau :
« Mène-moi vers un lieu où je pourrais trouver des habits similaires aux miens… »
« Une combinaison Saiyenne… Ah je vois… J’en ai une chez moi… »
« Hum ?! » Le Saiyan fut surpris… Puis il continua,
« Chez toi ?! Donc je suppose qu'il existe des Saiyans par ici... »
Elle ne lui répondit pas et elle chargea son Ki pour aller se diriger vers sa, soi-disant, maison. Il se dirigea donc vers un bâtiment, puis il s’arrêta, net dans le ciel, ensuite il descendit sans la perdre de vue… Celle-ci entra l’immeuble, et ils grimpèrent les escaliers…
« Dis moi, ce n’est pas mieux d’entrer par la fenêtre, au lieu de courir comme une folle ?!»
Elle sourit d’un air moqueur, et elle s’arrêta finalement sans bouger devant une espèce de porte en bois, qu’elle ouvrit grâce à un petit objet qu’elle avait sorti de sa poche.
Elle entra en premier, et elle n’eut le temps de l’inviter à entrer à son tour, qu’elle le vit en train de dénicher le salon… Elle sourit une nouvelle fois, et elle pensa :
*Ah c’est vraiment un Saiyan en chair et en os, ces gens là sont tous si impolis et fiers…*
Elle lui demanda de rester et elle partit dans sa chambre… Puis elle ressortit avec une armure et une combinaison toutes nouvelles. Le Saiyajin fut étonné, et il prit les vêtements… Kamara n’attendit pas qu’il lui demande de quitter la salle, vu qu’il n’allait pas le faire en tout cas. Et c’est ainsi qu’il eut des vêtements Saiyans. Il atomisa les anciens, vu qu’il n’en avait plus besoin et il demanda à la femme de lui montrer la localisation des « dragon Balls » restantes…  Elle lui affirma qu’elle s’était acheté un « Dragon Radar » et qu’ils pouvaient aller les chercher avec…
Puis celle-ci l’alluma et elle détecta un signal, assez loin de la ville où ils se trouvaient… 
*Elle s’est avérée utile finalement… Je la garderai en vie pour un moment… On sait jamais si j’aurais besoin d’elle une nouvelle fois…*
Et ils s’envolèrent tous deux vers le nord de la planète, plus précisément la forêt
 
 Tamanegi : -200 Zénies payées pour soigner Kamara.
-400 Zénies payées pour l'armure.
-800 Zénies pour le Dragon Radar



 










_________________
Kamara:
 

> MA FICHE <
Maintenant on peut commencer... 429647SignatureTamanegi